Le Sang de l'Aurore Index du Forum
 
 
 
Le Sang de l'Aurore Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

sacrés bretons

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Sang de l'Aurore Index du Forum -> LA BASSE-VILLE -> Taverne: "L'Orgie du Sang"
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
chrisdiam
Allié

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2009
Messages: 2 029
Localisation: sud

MessagePosté le: Mer 19 Aoû - 20:05 (2009)    Sujet du message: sacrés bretons Répondre en citant

Le bêtisier des lettres de motivation

Les lettres de motivation cocasses ne sont pas rares, au contraire. Dans leur quête d’originalité, les candidats vont souvent trop loin et l’effet produit peut s’avérer pour le moins déroutant. Exemples commentés par des professionnels du recrutement.

Lettre 1 : Le candidat Brut de pomme

Un peu de moi :

D’origine bretonne, j’aime les voyages, à l’image de mes aïeux, sans être pour autant envahissant. J’apprécie les pays du Sud, surtout l’Italie. La philatélie, le parachutisme, le karaté et l’équitation figurent parmi mes activités préférées, ainsi que la lecture de revues dont la thématique est internationale, géologique ou historique (antiquité et généalogie en particulier). Je suis titulaire du brevet de secouriste.

Je manie l’anglais et maintiens mon niveau de par mon emploi ainsi que par la lecture de livres et revues. Je parle, lis et écris espagnol avec davantage de difficultés. Entreprise A, Entreprise B, ainsi que Entreprise C  m’ont offert de participer à certains programmes sur les méthodes et le métier du conseil ainsi que d’optimiser mes connaissances management, marketing et audit.

Entreprise D m'a formé aux diverses problématiques techno et systèmes d’information ainsi qu'aux processus industriels dont notamment les achats.

L’avis du recruteur :

De l’humour ? Pourquoi pas...
... à condition que ça ne tombe pas à plat. « Faire de l’esprit, oui. Vouloir se faire remarquer à tout prix, non », estime Émilie Trappler, manager de la division Hays Ressources humaines. En plus, en matière d’humour, on ne peut jamais savoir comment la chose va être prise. Dans le cas présent, comment interpréter « sans être pour autant envahissant » ? Sans parler du fait que le mot « envahissant » a une résonnance négative. Idem pour « Un peu de moi » : si le candidat a voulu donner une tonalité sympa à sa lettre, pour certains la formule s’avèrera trop familière.

Mais que les candidats au sens de l’humour très développé se rassurent, ce peut être un point fort : « tout dépend du poste et de l’entreprise, estime Émilie Trappler. Pour certains, ce sera déplacé, tandis que pour d’autres, l’humour, voire le culot, peuvent susciter la curiosité ». 

Dans tous les cas, restez positif, ne cherchez pas à choquer et évitez les interprétations multiples. L’idéal : faites-vous relire et voyez les réactions.


Des hobbies pour convaincre ? Pas l’idéal...

« Le candidat reste très flou quant à son expérience professionnelle », note Émilie Trappler. Il semble en effet vouloir miser sur ses activités extra-professionnelles pour convaincre, puisqu’il les mentionne en premier. Des activités qui, soit dit en passant, se font toutes en solo, bien que les voyages mentionnés laissent supposer une certaine ouverture d’esprit. Quant au Brevet de secouriste, il se pose là comme un cheveu sur la soupe. Quel intérêt par rapport au poste ?

L’expérience professionnelle en revanche, est brièvement évoquée dans les deux derniers paragraphes. Et de façon maladroite : mentionner des difficultés quelles qu’elles soient (ici en espagnol) est à éviter absolument. De plus, on apprend qu’on lui a offert de participer à des formations. Mais les a-t-il suivies ? Sur quoi portaient-elles exactement ? Qu’en a-t-il retiré ? C’est ce qu’on voudrait bien savoir !

Pour Émilie Trappler, mieux vaut mentionner les loisirs à la fin de la lettre car ce n’est pas le plus important : « ce qui compte pour le recruteur, ce sont les compétences, les missions accomplies, les challenges relevés avec succès, les ambitions... Rien de tout cela ne figure dans cette lettre », relève-t-elle.


Pas très poli !

L’absence de formule de politesse est une grave erreur. Il n’y a pas non plus d’invite pour une rencontre physique, ce qui laisse le lecteur sur une impression de passivité.

Bilan : Certes, le style « brut » de cette lettre n’est pas commun. Elle retient l’attention, mais est-ce dans le bon sens ? « Ça dessert peut-être le candidat plus qu’autre chose, conclut Émilie Trappler. On se demande s’il cherche à attirer la sympathie pour masquer des faiblesses, ou s’il s’agit d’une personnalité extravagante... et donc qui peut inquiéter ».


http://www.keljob.com/conseils-emploi/chercher-un-emploi/conseils-lettre-de…
Revenir en haut
MSN Skype
HellViosse
Membre du clan

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2009
Messages: 2 440
Localisation: Délocalisation

MessagePosté le: Jeu 20 Aoû - 21:49 (2009)    Sujet du message: sacrés bretons Répondre en citant

PTDR
_________________
Vous recherchez quelque chose voir mieux
Revenir en haut
Vyalna


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2009
Messages: 2 142
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Ven 21 Aoû - 09:57 (2009)    Sujet du message: sacrés bretons Répondre en citant

Okay Okay Okay Okay Okay Okay Okay Okay Okay Okay
Revenir en haut
MSN
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Sang de l'Aurore Index du Forum -> LA BASSE-VILLE -> Taverne: "L'Orgie du Sang" Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com